On vous explique

Un film documentaire pour mieux cerner les enjeux autour des logiciels libres

En juillet 2021, le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation présentait certaines mesures phares du deuxième plan national pour la science ouverte 2021-2024, dont :

  • Promouvoir une politique en matière de logiciels libres ;
  • Valoriser et soutenir la diffusion sous licence libre des codes sources issus de recherches financées sur fonds publics.

Ainsi, il est d’actualité de rappeler les enjeux du mouvement du logiciel libre, apparu avec internet dans les années 80.

Pour cela, nous vous encourageons à voir ou à revoir le passionnant film documentaire Internet ou la révolution du partage. Son réalisateur, Philippe Borrel, fait un état des lieux de ce mouvement et propose un documentaire autour de la culture libre, des Communs et plus particulièrement des logiciels libres.

États-Unis, Inde, France, il interviewe des personnalités agissant dans des domaines très variés : logiciels libres, semences libres, médicaments libres, connaissances libres… Retrouvez entre autres Richard Stallman, fondateur du Mouvement du logiciel libre ou Lionel Maurel, juriste, conservateur de bibliothèques, spécialiste des Communs, que nous avons régulièrement cité dans notre blog.

Internet ou la Révolution du partage (version courte 55 mn pour ARTE de « La bataille du Libre » 87 mn) de Philippe Borrel (2019) sur Vimeo. Film en libre accès.

Comme l’écrit Philippe Borrel :

« Les pratiques collectives et contributives du Libre essaiment dans bien des domaines. En mettant l’accent sur la liberté, la coopération et le partage, elles redonnent par la même occasion de l’autonomie et du pouvoir aux utilisateurs. Car derrière cette bataille, mondiale mais sans territoires, réside un enjeu essentiel : la capacité à mettre les technologies au service du Commun plutôt qu’au seul bénéfice d’une minorité.

De nombreux défis qui semblent encore impossibles à atteindre aujourd’hui – climatique, énergétique ou sociaux – pourraient bien demain être relevés par l’humanité toute entière grâce aux modèles expérimentés par les activistes du Libre ».