Comment faire

Comment publier un preprint sans être empêché de publier ensuite dans une revue ?

Peut-être vous êtes-vous déjà posé la question de savoir s’il était possible de publier votre travail en preprint puis, plus tard, de le soumettre à une revue. Malheureusement il n’y a pas de réponse toute prête à cette question car tout dépend de la revue visée.

La démarche à suivre dans ce cas là est d’aller sur les pages des recommandations aux auteurs ou de la politique éditoriale de la revue à laquelle vous souhaitez soumettre votre futur article et regarder leur politique en terme de preprint. Vous trouverez un exemple ici.

La bonne nouvelle est que cette pratique est de plus en plus autorisée par les éditeurs et qu’il existe quelques outils qui peuvent vous aider à vous y retrouver plus rapidement :

– sur les serveurs de preprint bioRxiv et medRxiv, vous trouverez, sur leur page d’information pour la soumission des preprints, une liste des revues qui utilisent ces serveurs comme source pour leurs futurs articles et qui donc autorisent le dépôt d’un preprint avant soumission.

– sur le site Sherpa Romeo, on vous indique pour chaque revue leur politique vis-à-vis des preprints. Par exemple pour le titre ACS Catalysis, il est indiqué qu’il est possible de déposer la « Submitted Version » sur un serveur de preprint, à condition de le mentionner ensuite dans sa « cover letter » destinée à la revue. Si la politique n’est pas clairement identifiée ou si vous ne la trouvez pas très explicite, les liens vers les pages de politique éditoriale sont référencés et vous permettent de trouver rapidement l’information.

Si vous voulez en savoir plus sur les preprints, nous avons publié un billet il y a quelques temps sur l’analyse faite par un Bruno Bonnechère dans Frontiers in Medicine des bénéfices et limites des preprints.