Gestion et partage des données et des logiciels

Élaborer un plan de gestion de logiciel : un guide pratique à votre disposition

En 2021, nous vous donnions quelques conseils pour mettre en place un plan de gestion de logiciel (PGL), cet outil qui vous aide à adopter de bonnes pratiques de développement et de gestion des logiciels de recherche.

En octobre 2022, un groupe de travail néerlandais vient de publier un guide pratique pour l’élaboration de plans de gestion de logiciels, bien plus complet et très instructif.

Après avoir précisé les particularités d’un logiciel de recherche, ce guide décrit les bénéfices que peut apporter l’élaboration d’un PGL, notamment :

  • établir une méthode structurée de développement logiciel ;
  • développer ou renforcer des méthodes de travail communes (dans le cas de projets avec plusieurs partenaires) ;
  • prévoir les ressources nécessaires (financières, humaines, infrastructure…) ;
  • s’assurer que les logiciels sont (et restent) accessibles et réutilisables.

Le guide répertorie ensuite les informations qu’un PGL devrait comprendre :

  • Objectif du logiciel ;
  • Informations liées à l’ingénierie logicielle : contrôle de version, tests, packaging, qualité du développement logiciel ;
  • Documentation : documentation pour les développeurs, documentation de déploiement, documentation utilisateur ;
  • Informations liées à la gestion de projet : entrepôt, licence, citation, analyse de risques, ressources, maintenance.

Les logiciels de recherche pouvant prendre de nombreuses formes, des scripts à usage unique aux logiciels élaborés, ce guide propose d’adapter les informations à inclure dans un PGL en fonction du type de logiciel.

Trois « niveaux de gestion » de logiciels (bas, moyen ou élevé) sont définis et à chaque niveau est associé un groupe d’exigences à inclure dans le PGL (5 pour un niveau bas, 12 pour un niveau moyen, 14 pour un niveau élevé). Ces groupes d’exigences constituent donc trois modèles de PGL que chacun peut facilement utiliser.

Vous retrouverez dans le guide pratique des exemples de logiciels nécessitant un « niveau de gestion » bas, moyen ou élevé ainsi que les questions à vous poser pour chaque niveau.

Print Friendly, PDF & Email