Gestion et partage des données et des logiciels

Le logiciel libre au cœur de l’actualité de la science ouverte

Support indispensable à la recherche, le logiciel libre fait parler de lui en ce début d’année 2022. L’ouverture et la promotion des codes sources produits par la recherche sont en effet au cœur du deuxième plan national pour la science ouverte publié en juillet 2021.

Conséquence directe de la mise en place de ce plan, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) vient de remettre pour la première année les prix science ouverte du logiciel libre de la rechercheDix logiciels mis au point par des équipes françaises ont été récompensés pour leur contribution à l’avancée de la connaissance scientifique.

Le gouvernement met également en avant ses engagements relatifs à l’ouverture des codes sources. On peut noter notamment :

  • la mise en place d’une politique spécifique aux logiciels libres au sein de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation dès 2022, avec la mobilisation de deux parrains : les associations Framasoft et APRIL (association de promotion et de défense du logiciel libre).
  • La mise en œuvre de la plateforme code.gouv.fr. Inaugurée en novembre 2021, elle permet d’identifier et de suivre les codes sources publiés par les administrations. L’objectif est de renforcer la transparence de l’information, engager l’administration sur la qualité des codes sources qu’elle publie et permettre à la société civile de plus facilement cibler des codes sources auxquels elle veut contribuer.

Ces mesures font partie d’un plan d’action « logiciels libres et communs numériques » lancé par l’État en novembre 2021.

Dernière actualité, pour les amateurs de podcasts : le 1er février dernier, l’association APRIL consacrait son émission Libre à vous ! à la thématique de la science ouverte et des logiciels libres. Pour écouter l’émission, c’est par ici.