Gestion et partage des données et des logiciels

Quand partager les données issues des essais cliniques permet de mieux soigner les patients

Dans la série « Les belles histoires de la science ouverte », The Conversation publie un article intitulé « Quand partager les données issues des essais cliniques permet de mieux soigner les patients ».

Après un rappel sur les étapes nécessaires à la mise en place d’un essai clinique, C. Pellen et F. Naudet (Université de Rennes 1) constatent que « le prérequis d’un essai clinique rigoureux est un recueil de données de qualité […] qui constitue une étape longue et onéreuse. […] Devant ces investissements humains, temporels et financiers, il semble judicieux de vouloir maximiser le bénéfice obtenu grâce aux données recueillies, par exemple en les réutilisant ultérieurement pour d’autres finalités que celles de l’essai initial. »

Les auteurs proposent ensuite une explication des trois grandes catégories de réutilisation de données possibles :

  • les réanalyses, qui permettent de vérifier les résultats d’un essai clinique ;
  • les analyses secondaires, dont l’objectif est de répondre à des questions scientifiques nouvelles, non explorées au moment de l’analyse initiale ;
  • les méta-analyses sur données individuelles, qui consistent à réaliser une synthèse des résultats de plusieurs essais cliniques similaires.

Avec un exemple pour chaque situation, ils nous montrent concrètement en quoi ces réutilisations ont été fructueuses dans le passé, au bénéfice de la santé des patients.

Pour finir, C. Pellen et F. Naudet notent que les réutilisations de données issues des essais cliniques sont encore trop peu nombreuses, pour différentes raisons : questions réglementaires liées aux droits des patients, culture de la recherche clinique non favorable au partage des données, contraintes des équipes de recherches… Cependant, les choses évoluent, notamment en France avec la mise en place d’un groupe de travail « Déclaration de partage des données issues des essais cliniques », dont l’objectif est de favoriser le partage responsable des données d’essais cliniques.

Print Friendly, PDF & Email