Comment faire

Comment rédiger un Data Availability Statement pour son article ?

La déclaration de disponibilité des données (Data Availability Statement) est l’une des sections les plus importantes pour la crédibilité d’une publication. C’est là que les lecteurs vont chercher où et comment accéder aux données associées à la publication, afin de vérifier les affirmations de la publication ou de réutiliser les données pour une autre recherche.

Alors comment rédiger ce paragraphe et quelles informations inclure ? Chaque éditeur de revue peut avoir des exigences différentes mais les principales informations à retenir sont les suivantes :

La première étape consiste à identifier les données qu’il est nécessaire de citer dans ce Data Availability Statement (DAS). Pour cela, passez en revue votre manuscrit et notamment les figures/tableaux/graphiques, en vous posant la question : « Ai-je mentionné dans mon DAS les données utilisées pour générer ce résultat ? ». Vous pourrez d’ailleurs préciser dans votre DAS quels jeux de données supportent quelle(s) figure(s), comme dans cet exemple : « The histology images supporting Fig. 2  and Figs. 4–8 are publicly available in the figshare repository… »

S’il n’y a aucune donnée associée à votre manuscrit, indiquez-le : “No data are associated with this article.”

Une fois que vous avez identifié toutes les données à lister dans votre DAS, soyez explicite sur la nature des données, la façon dont vous les avez collectées et analysées, les logiciels utilisés, la façon d’accéder aux données… Voir par exemple ce DAS assez complet.

Si les données sont accessibles dans un entrepôt de données (on vous expliquait ici pourquoi déposer vos données dans un entrepôt), indiquez le nom de l’entrepôt, le titre du jeu de données, l’identifiant/URL permettant d’accéder aux données et la licence d’utilisation du jeu de données.

Si les données ne sont pas accessibles, accessibles sous conditions ou après un embargo, précisez pourquoi. Le DAS devra inclure une description des restrictions d’accès et toutes les informations nécessaires pour qu’un lecteur ou un reviewer puisse demander l’accès aux données.

Enfin, de façon complémentaire, vous pouvez aussi citer dans la section « Références » de votre manuscrit les jeux de données que vous avez mentionnés dans votre DAS. Cette redondance facilite la détection automatique des jeux de données par les algorithmes et permet aux autres chercheurs de vous créditer facilement pour vos données. Pour savoir comment citer un jeu de données dans sa publication, c’est par ici.

 

Source : Tristan Matthews. 2020. Tips for writing a dazzling DAS (Data Availability Statement). Springer Nature Research Data Community.