Gestion et partage des données et des logiciels

Enquête sur le partage des données : les chercheurs ne semblent pas prêts à changer leurs pratiques

L’éditeur PLOS a mené une enquête auprès de 617 chercheurs d’Amérique du Nord et d’Europe sur leurs pratiques et leurs motivations vis-à-vis du partage des données. Pour cela, ils leur ont demandé d’évaluer différentes tâches liées au partage des données, en terme d’importance et de satisfaction quant à leur capacité à les accomplir. L’objectif était de connaître les domaines pour lesquels les chercheurs ont des besoins non satisfaits (tâches ayant un score d’importance élevé mais un score de satisfaction faible) et donc de pouvoir proposer de nouvelles solutions pour développer le partage des données. L’enquête a également porté sur la méthode de partage des données (supplementary data, entrepôt de données, sur demande).

L’enquête a notamment montré que :

  • le partage des données sous forme de fichiers complémentaires à un article était la méthode la plus courante (67%), suivie du dépôt dans un entrepôt de données (59%) et du partage en privé sur demande (49%) ;
  • 52% des répondants réutilisent des données sans toutefois être très satisfait de la façon de les récupérer ;
  • Les tâches associées au partage des données ont été jugées assez importantes et les répondants étaient raisonnablement satisfaits de leur capacité à les accomplir.

L’un des enseignements qui ressort de cette enquête est donc que les chercheurs sont globalement satisfaits de leur capacité à partager des données, bien qu’ils ne suivent majoritairement pas les bonnes pratiques recommandées (utiliser un entrepôt de données plutôt que les supplementary data des articles par exemple).

Ainsi, PLOS en conclut que la marge de manœuvre pour faire changer les pratiques des chercheurs est très mince : ces derniers étant globalement satisfaits de leur capacité à partager des données, il est peu probable qu’ils soient motivés pour chercher des solutions aux problèmes rencontrés lors de la récupération des données.

Les auteurs de l’enquête proposent donc plutôt de renforcer les politiques de partage des données des journaux et des éditeurs, et d’améliorer la « découvrabilité » des données associées aux articles pour soutenir la démarche de partage des chercheurs.

Source : Hrynaszkiewicz, I, Harney, J and Cadwallader, L. 2021. A Survey of Researchers’ Needs and Priorities for Data Sharing. Data Science Journal, 20: 31, pp. 1–16. DOI: https://doi.org/10.5334/dsj-2021-031