A la une

Selon le Baromètre Science Ouverte de l’Institut Pasteur, 85 % des publications pasteuriennes publiées en 2020 sont en accès ouvert en juillet 2021

85,1 % des publications sont en Accès Ouvert global : publications de la voie verte (green OA) et de la voie dorée (gold OA) ainsi que les publications en lecture gratuite sur le site éditeur (mais dont la réutilisation n’est pas libre).

72,3 % des publications sont en gold OA :

  • Editeur & Archive ouverte (66,2 %) : publications dans des revues Open Access sous licence Creative Commons (CC), dont le postage du PDF éditeur en archive ouverte est permis par la licence CC.
  • Editeur (6,1%) : publications en gold OA n’ayant pas fait l’objet d’un dépôt en archive ouverte ou publications en lecture gratuite sur le site éditeur.

79 % des publications sont déposées en archive ouverte (green OA) :

  • Archive Ouverte (12,8 %) : publications uniquement disponibles en archive ouverte (avec manuscrit auteur accepté pour publication), dont l’accès est payant sur le site éditeur.
  • Editeur & Archive ouverte (66,2 %) : publications en gold OA également déposées en archive ouverte.

 

La méthodologie pour créer ce baromètre reprend le code du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (ESR) pour le calcul du baromètre français de la science ouverte [1]. Ce code a ensuite été adapté par l’Université de Lorraine pour qu’il puisse être réutilisé facilement par les établissements de l’ESR [2].

Pour l’Institut Pasteur, les données ont été extraites en juillet 2021 de HAL [3] et de Web of Science. Les bases Unpaywall et HAL ont été utilisées pour les données d’Open Access. Seuls les articles de recherche, reviews, et letters disposant d’un DOI ont été pris en compte (les autres types de publications – ouvrages, chapitres d’ouvrages, communication en congrès – sont très minoritaires).

 

Évolution du taux d’Open Access 2016-2020

Le taux d’Open Access n’est pas fixe et augmente de quelques points avec le temps. Le taux des publications 2020 disponibles en accès ouvert est néanmoins déjà supérieur de 3 points à celui des publications 2019, qui est de 82 % à la même date.

Le taux 2020 devrait encore augmenter car certains éditeurs rendent gratuite la lecture de la publication sur leur site après un certain délai (embargo de 6 mois à 2 ans).

 

[1] « Monitoring Open Access at a national level: French case study », https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02141819.

[2] Le code est en open source sur gitlab : https://gitlab.com/Cthulhus_Queen/barometre_scienceouverte_universitedelorraine/.

[3] Les données de HAL sont exportées avec l’outil ExtrHAL.