Édition scientifique à l'ère de l'Open Access

Quel est le montant annuel des dépenses des chercheurs en médecine pour publier en libre accès ?

Une étude publiée en février 2021 dans BMJ Open s’est attelée au difficile exercice de calculer le montant des APC (Article Processing Charges) payés par les chercheurs en médecine pour avoir leurs publications en libre accès. Ils en arrivent à la conclusion que pour l’année 2019, un chercheur en médecine a payé au total entre 0 et 34 676 $ de frais d’APC.

Ce calcul du coût des APC par chercheur (et non par institution) mérite d’être cité pour son approche originale et intéressante. En effet, avec près de 5 000 revues en libre accès suivant le modèle économique des APC, les chercheurs se demandent de plus en plus s’ils ont les moyens de publier leur recherche dans des revues Open Access. La publication étant au cœur de leur évaluation, cette problématique pourrait-elle impacter leur carrière ?

Voici les grandes lignes de l’étude :

Sources de données : La base de données Scopus a été utilisée pour générer, pour 2019, deux échantillons aléatoires de chercheurs :

  • les chercheurs ‘auteurs principaux’ d’articles indexés dans le domaine « Médecine » (appelés chercheurs généralistes)
  • les chercheurs qui ont au moins un article publié dans une des dix revues de médecine clinique générale à plus fort facteur d’impact (appelés chercheurs à fort impact).

Résultats :

Chercheurs généralistesChercheurs à fort impact
Nombre de chercheurs éligibles pour l’étude241246
Nombre d’articles publiés en 2019 en tant que premier auteur ou auteur principal9141471
Pourcentage des articles dans des revues en libre accès42%29%
Montant total médian payé pour les APC en 2019191 $ (de 0 à 2 500 $) 2 900 $ (0 à 5 465 $)
Montant maximum payé pour les APC en 2019 par un seul chercheur30 115 $34 676 $

Pour lire l’étude : Ellingson MK, Shi X, Skydel JJ, et al. Publishing at any cost: a cross-sectional study of the amount that medical researchers spend on open access publishing each year. BMJ Open 2021;11:e047107. doi: 10.1136/bmjopen-2020-047107. L’article est sous licence CC-BY-NC.