A la une

Passeport pour la science ouverte : un guide pratique indispensable

Le Passeport pour la science ouverte est un guide pratique à l’usage des doctorants conçu pour les accompagner à chaque étape de leur parcours de recherche, quel que soit leur champ disciplinaire. Il vise à les encourager à évoluer dans la sphère science ouverte en proposant une série de bonnes pratiques et d’outils directement activables. Sa réalisation a été coordonnée par l’université de Lille et a mobilisé des experts issus du comité national pour la science ouverte (CoSO). Il est édité par le Ministère de l’Enseignement supérieur de la Recherche et de l’Innovation.

Certes, ce livret s’adresse principalement aux doctorants, mais il sera également utile à toute personne désirant adhérer à une démarche de science ouverte. Il est construit de façon chronologique, depuis l’élaboration de la démarche scientifique jusqu’à la diffusion de ses résultats. Il aborde des thématiques comme le libre accès aux publications (à commencer par la thèse elle-même), l’ouverture des données, l’évaluation de la recherche, etc…

Très clair, il est agréable à parcourir et comprend 3 grandes parties ponctuées de témoignages, un glossaire très complet et des liens utiles à tous. Pour vous faire une idée :

  • Partie 1 – Concevoir sa démarche scientifique de manière ouverte ;
  • Partie 2 – Diffuser sa recherche ;
  • Partie 3 – Préparer l’après-thèse, rejoindre le mouvement.

Comme il est écrit dans le préambule, l’objectif de ce guide est de donner « l’envie et les moyens de concrétiser les ambitions de la science ouverte, en partageant avec le plus grand nombre les résultats et les données des recherches que vous allez conduire. »

A l’heure où les plus grandes institutions et universités françaises s’engagent dans des prises de positions fortes envers la science ouverte, et ce en regard de la Loi pour une République numérique et du Plan national pour la science ouverte ; à l’heure où les financeurs exigent l’ouverture des données ; il semblerait logique que ce précieux petit guide trône sur le bureau de chaque chercheur, ou acteur de la science ouverte, quel que soit son niveau de carrière. Il est disponible sous licence Creative Commons BY-SA.

A partager donc sans modération…