Édition scientifique à l'ère de l'Open Access

La fin des frais de publication dans les revues PLoS pour les chercheurs de l’Iowa State University

Iowa State University et PLoS ont conclu fin avril 2020 un accord pour trois ans qui permet aux chercheurs de l’université de publier dans les revues PLoS sans avoir à payer de frais de publication.

Les frais de publication seront pris intégralement en charge par l’université : la bibliothèque de l’université se verra facturer un forfait annuel fixe pendant la période de trois ans, qui sera basé sur les niveaux de publication des années antérieures. L’université souhaite ainsi encourager tous ses chercheurs à publier dans des revues Open Access sans paiement de frais supplémentaires.

L’accord entre Iowa State University et PLoS est un exemple parmi d’autres. Il existe aujourd’hui plusieurs modèles possibles pour faciliter la transition vers l’Open Access mais aucun n’est encore parfait. Un certain nombre d’institutions reprochent à ces accords dit « transformants » (transformative agreements) de simplement reporter le coût payé par les bibliothèques, de la lecture (modèle classique d’abonnement) vers la publication.

De plus, ces accords pourraient orienter les chercheurs dans le choix de leur revue, en les incitant à publier chez les éditeurs avec qui un accord a été passé. Ces accords pourraient donc, à terme, être néfastes pour la bibliodiversité, en renforçant la concentration du marché de l’édition entre les mains de quelques acteurs.