Gestion et partage des données et des logiciels

D’un laboratoire universitaire à 40 millions d’utilisateurs, l’aventure d’un logiciel libre

Retour aux sources de la culture libre avec cet article sur les logiciels libres, au titre très explicite : D’un laboratoire universitaire à 40 millions d’utilisateurs, l’aventure d’un logiciel libre

Daniel Le Berre, professeur en informatique (CRIL CNRS UMR 8188, Université d’Artois ) explique clairement comment les logiciels sont créés et utilisés dans les laboratoires scientifiques et pourquoi leur utilisation hors laboratoire ‘source’ est un moyen formidable de valorisation des travaux de recherche. Ceci justifie la nécessité de les diffuser sous forme de logiciels libres qui par essence sont faits pour évoluer et sont indispensables à la société.

Daniel Le Berre écrit : « Les logiciels ont pour particularité d’être exploitables sans en comprendre tous les détails s’ils sont suffisamment bien conçus, à la différence des articles scientifiques. On peut considérer qu’il s’agit de « connaissances exécutables ». Leur diffusion en dehors des laboratoires a donc un potentiel d’impact important sur la société. Une autre particularité des logiciels est qu’ils évoluent, ne serait-ce que pour s’adapter à leur environnement qui évolue sans cesse. Comment permettre l’essaimage de ces outils uniques ? »

Il s’appuie sur le cas particulier du logiciel Sat4j , créé par un laboratoire de l’université d’Artois en 2004, et diffusé avec une licence libre. Ainsi, au cours des années et jusqu’à ce jour, il fait l’objet d’une utilisation indirecte massive par des développeurs.

Une belle histoire de la science ouverte !

Lire l’article sur The conversation