Édition scientifique à l'ère de l'Open Access

9500€ pour un article en Open Access dans une revue Nature : les nouveaux tarifs dévoilés par Springer Nature

A partir de janvier 2021, la revue Nature ainsi que toutes les revues de recherche primaire de Nature deviennent « hybrides ». Les auteurs auront ainsi le choix entre, publier leur article en Gold Open Access en payant des APC (Article Processing Charges) de 9 500€ ou publier de manière traditionnelle sans APC rendant leur article accessible uniquement aux membres abonnés.

L’éditeur Springer Nature lancera aussi un projet pilote concernant 6 de ses revues (Nature Genetics, Nature Methods, Nature Physics, Nature Communications, Communications Biology et Communications Physics). Ce projet permettra aux auteurs de publier dans l’une de ces revues en ne soumettant leur article qu’une seule fois. Ils devront alors s’acquitter de frais d’évaluation éditoriale (Editorial Assessment Charge) et bénéficieront du soutien d’un éditeur de Nature lors de la soumission. Ils recevront ensuite un rapport d’évaluation éditoriale (Editorial Assessment Report) intégrant une évaluation externe par des pairs. Si les auteurs décident de publier dans l’une des revues participantes, ils paieront un supplément qui équivaudra à un coût total des APC d’environ 5 000 euros. Ceux qui renonceront à publier dans ces revues ou dont la publication sera refusée pourront se servir de leur rapport pour publier dans une autre revue mais perdront les frais d’évaluation éditoriale.

Suite à ces annonces, la cOAlition S déclare apprécier l’engagement de Springer Nature sur la voie de l’Open Access mais rappelle que le Gold Open Access n’est qu’une des voies de l’Open Access et qu’il est toujours possible d’ouvrir sa publication sans frais via la voie des archives ouvertes. De plus, elle laisse les financeurs, les auteurs et les institutions seuls juges du caractère équitable, raisonnable et proportionné du tarif des APC demandés par Springer Nature.

Si vous voulez savoir comment éviter ces frais vous pouvez consulter notre billet « Comment faire pour publier en Open Access sans payer de frais supplémentaires ?