Gestion et partage des données et des logiciels

Politique de libre accès aux données de la recherche : le Fonds National Suisse dresse un bilan positif

En octobre 2017, le Fonds National Suisse (FNS) a publié sa déclaration de principe sur les données de recherche ouvertes (Open Research Data). Depuis cette date, toute personne qui reçoit un financement du FNS doit mettre ses données de recherche à la disposition du public, à moins que des raisons légales ou éthiques ne s’y opposent.

Il est également devenu obligatoire d’inclure un plan de gestion des données (Data Management Plan ou DMP) lors de la soumission d’une requête de projet. Le déblocage des fonds est subordonné à la soumission d’un DMP « plausible » selon les exigences du FNS sur les DMP. De plus, le FNS prend en charge les coûts de préparation des données et leur mise en ligne jusqu’à concurrence de 10 000 francs suisses.

Le bilan intermédiaire après deux ans est positif : dans l’ensemble, plus de 70 % des plans de gestion des données sont conformes aux attentes du FNS et ne nécessitent pas de révision avant le début du projet. Par ailleurs, seules 16% des requêtes requièrent une participation du FNS aux frais de gestion des données, avec dans la plupart des cas un montant se situant entre 5 000 et 10 000 CHF. La réglementation sur la prise en charge des coûts semble donc répondre aux besoins des scientifiques.

Source : site du Fonds National Suisse