Gestion et partage des données et des logiciels

L’Université de Genève se dote d’une politique de gestion des données

Le thème des données de recherche est devenu central dans la discussion actuelle sur les bonnes pratiques dans la recherche et dans la diffusion des résultats de celle-ci, que ce soit en Suisse avec le FNS (Fonds National Suisse), ou dans le reste du monde. La gestion des données de recherche est par ailleurs essentielle dans la perspective de la stratégie numérique de l’Université.

Dans ce cadre, nous avons le plaisir de vous informer que le Rectorat a validé une Politique institutionnelle sur la gestion des données de recherche qui a été élaborée dans le cadre d’un groupe de travail (composé de représentant-e-s de notre communauté scientifique et de nos divisions et services concernés) présidé par le soussigné. L’Université de Genève est ainsi la première haute école suisse à se doter d’une telle politique et à affirmer l’importance, pour l’excellence de sa recherche, d’une bonne gestion des données. Par ce document, l’Université rappelle également les responsabilités de l’institution d’une part, et des chercheurs et chercheuses d’autre part.

La politique institutionnelle prévoit notamment que l’Université accompagne les chercheurs et chercheuses face aux nouvelles exigences imposées par les agences de financement. Dans ce contexte, la Division de l’information scientifique organise sur les différents sites de l’UNIGE une nouvelle Semaine du DMP du 10 au 20 septembre prochain, avec des ateliers consacrés au Data Management Plan (DMP) du FNS, document qui doit nécessairement accompagner tous les nouveaux dépôts de projet. Cette semaine sera introduite par une rencontre avec un représentant du FNS le mardi 4 septembre.

Lien vers la source : Université de Genève