On vous explique

Les identifiants ORCID et idHAL

Les chercheurs ont aujourd’hui de nombreux identifiants numériques (ResearcherID, ID Scopus, ORCID, idHAL, …). Ces identifiants permettent avant tout d’éviter toute confusion entre chercheurs homonymes, de regrouper toutes les formes du nom d’un chercheur utilisées dans leurs publications et de renforcer l’identité numérique du chercheur. Parmi eux, l’ORCID et l’idHAL sont deux identifiants qui se retrouvent dans l’archive ouverte HAL.

  • L’ORCID (Open Researcher and Contributor ID) est un identifiant numérique gratuit, permanent et utilisé dans le monde entier. Il est connecté à de nombreuses institutions, financeurs et éditeurs.

ORCID est un organisme international à but non-lucratif financé par ses institutions adhérentes. En plus de l’identifiant unique, il propose un ensemble de services associés, dont un CV en ligne qui peut se mettre à jour automatiquement, sous réserve d’autoriser les échanges avec les bases de données. Le chercheur peut également entrer ses données manuellement (affiliations, publications…), choisir la visibilité de celles-ci et les mettre à jour lorsque qu’elles évoluent.

L’identifiant ORCID est demandé pour répondre à certains appels à projets et de nombreux éditeurs demandent un ORCID pour soumettre des articles. Il est recommandé par le deuxième Plan national pour la science ouverte pour les chercheurs afin de « [consolider] leur identité numérique et la visibilité de leurs travaux ».

  • L’idHAL peut être créé par les chercheurs pour regrouper leurs publications de l’archive ouverte HAL. Il ne doit pas être confondu avec l’identifiant de compte utilisateur HAL. Il permet également de créer un CV.

L’ORCID et l’idHAL peuvent être liés et interopérables : il est possible de compléter son dossier ORCID avec ses publications déposées dans HAL (on vous explique comment faire ici)

 

Pour aller plus loin : Visibilité et identité numérique du chercheur : conférence organisée par la Maison des Sciences de l’Homme de Montpellier pour la Journée d’étude Open Access le 14 novembre 2018