Édition scientifique à l'ère de l'Open Access

Peer Community In : un système d’évaluation et de recommandation public et gratuit de prépublications

Peer Community in (PCI) est une organisation scientifique à but non lucratif qui vise à créer des communautés spécifiques de chercheurs qui examinent et recommandent, gratuitement, des prépublications dans leur domaine.

PCI rassemble actuellement six communautés (six autres devraient voir le jour courant 2020) qui couvrent des domaines comme la biologie évolutive ou la génomique. Chaque communauté ou « PCI disciplinaire » est constituée d’un comité de direction (managing board) comptant une dizaine d’experts reconnus du domaine, de plusieurs dizaines ou centaines d’éditeurs associés (recommenders) et fait intervenir des rapporteurs (reviewers) externes.

Le service de peer reviewing proposé par PCI est collaboratif, rigoureux et formel : une fois qu’un chercheur a déposé son manuscrit sur un serveur de preprints (comme BioRxiv, par exemple), il peut le soumettre sur une plateforme « PCI disciplinaire » et en obtenir l’évaluation (2 à 3 évaluations seront effectuées) et la recommandation. Une fois recommandés, les articles deviennent des références valables et citables dans la littérature scientifique, sans nécessité pour l’auteur de les faire publier dans des revues classiques.

Dans un interview donnée à Grand Labo, Dennis Bourguet, chercheur à l’INRIA et l’un des trois fondateurs de PCI, se félicite de l’augmentation du nombre de reviewers qui adhèrent à un système vertueux comme PCI mais regrette la faible augmentation du nombre de chercheurs qui soumettent spontanément leurs articles sur PCI. Il attribue cela aux comités d’évaluation qui se basent encore trop souvent sur l’impact factor des revues et reconnaissent encore trop peu les articles évalués sur des plateformes alternative en open source comme PCI.